Comment être en 1ère position Google sur n’importe quel mot clé


Je viens de découvrir la plus grande faille Google qui n’ait jamais existé de toute l’histoire du SEO. Cette faille permet de positionner n’importe quel site internet en 1ère positon Google sur n’importe quel mot clé 😱. Je ne pensais pas que c’était possible jusqu’à ce que je teste par moi-même et que j’observe à ma plus grande surprise que… ca marchait !

J’ai mis au moins 3 jours avant de me remettre de mes émotions. Cette faille est tellement énorme que je ne pensais pas que c’était possible. Mon cardio battait plus vite que si j’avais couru pendant 2 heures en pleine côte sur un parcours dénivelé ou après une séance de musculation.

Je me suis posé 1001 questions. Comment est-ce possible ? Comment Google a pu laisser passer une faille aussi énorme que celle-là ? Comment est-ce possible que tous les meilleurs ingénieurs du monde n’aient pas vu cette faille ? Pourquoi moi ? Comment se fait-il que je sois le seul SEO au monde a avoir trouvé cette faille ? Surtout que je ne suis pas développeur à la base. Je n’ai pas un profil technique à la base.

J’ai mis un peu de temps à y croire. Pourquoi ? Parce que derrière cette faille Google, il y a des enjeux commerciaux énormes. Quand je dis énorme, c’est énorme. Pour te donner une idée, tu peux être en 1ère position Google sur des mots clés concurrentiels comme achat Iphone pour le simple coût d’un nom de domaine. Pour moins de 20 €, ton site internet peut concurrencer des sites comme Amazon.

Comment être en 1ère position Google

Pour te donner une idée, le coût par clic sur certains mots clés Adwords peut dépasser les 20 €. De telles entreprises dépensent plus de 10 000 €/mois en Adwords pour apparaitre sur de tels mots clés. Grâce à cette faille Google que j’ai découverte, tu peux en faire autant en SEO gratuitement. La seule chose que tu as à faire, c’est d’appliquer une méthode très précise. Un système exact à recopier.

Attention, si tu ne respectes par correctement et scrupuleusement à la lettre cette méthode, ca ne marche pas. Non seulement ca ne marchera pas mais tu risquerait d’être repéré. La bonne nouvelle, c’est que j’ai réussi à trouver une technique précise pour éviter de se faire repérer.

J’ai trouvé le moyen d’exploiter cette énorme faille Google sans me faire repérer. Comment ? En mettant en place un process très précis. Je commence par exploiter la faille. Cette faille consiste à détourner la popularité des plus gros sites au monde. Il s’agit d’une technique très borderline, à la limite de la légalité.

C’est la raison pour laquelle il est très important de rester discret. Il faut être furtif. Une fois que j’ai détourné l’autorité de ces sites, je laisse en place pendant 15 jours. Le délai de mise en place varie entre 15 jours et 1 mois. Ce délai varie en fonction de la prise de risque à prendre et des enjeux commerciaux.

15 jours est le délai minimum pour que le transfert de popularité soit significatif. 15 jours, c’est le délai suffisant pour s’en mettre plein les poches. Ensuite, vient le temps de couper. C’est à partir de cet instant précis qu’intervient la gestion du risque. J’estime qu’il faut entre 15 jours et 1 mois avant que ce ne soit trop visible.

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des SEO grands comptes sont à la ramasse complet. Ce sont des tocards. Moi, je suis un clébard. Je suis un charognard, je suis le roi des connards en personne. Du coup, le temps qu’un responsable SEO grand compte s’en rende compte, t’as le temps de partir en vacances tranquille.

15 jours, c’est le délai safe. 1 mois, c’est le délai stratégique. Je ne vais pas en dire plus ici car c’est trop risqué mais je vais te passer un indice.

En gros, ce délai de 1 mois n’est pas anodin. C’est le délai à partir duquel il y a une bascule significative du jus pour Google. Cette bascule agit comme une 301. Le problème, c’est que maintenant Google traite les canonicals et les 301 de manière beaucoup plus restrictive. Je ne peux pas trop en dire mais en gros, au bout d’1 mois, le risque d’une remontée significative des informations dans la Search Console est grand.

Raison pour laquelle il faut savoir couper et mettre en place des sites fusibles pour brouiller les pistes. Pourquoi laisser tourner pendant 15 jours ou 1 mois cette énorme faille Google ? Parce que ce délai limite le risque de se faire repérer si on applique une méthode très précise à la lettre. Parce que l’objectif ici est de profiter de l’incompétence et de l’inertie des SEO grands comptes moyen.

La plupart des responsables SEO grands comptes ont des tas de tâches à faire. Du coup, il se passe quoi à ton avis ? Ils ne sont pas concentrés. C’est donc facile de s’infiltrer en détournant l’attention. Le 2e avantage : ils n’y connaissent pas grand chose en SEO technique, technique de camouflage, et techniques avancées de référencement.

La plupart sont restés au niveau « faire du contenu de qualité et respecter les règles de Google comme un gentil SEO ». Autant te dire poulet que c’est plus un champ libre qu’on a là. C’est plus un champ de blé, c’est toute une map en open world.

Par contre, il faut savoir mesurer ses ardeurs et ne pas être trop gourmand. Passé un mois, si on ne coupe pas le vol de popularité, le risque est trop grand. Aujourd’hui, les infos remontent trop dans la Search Console. Et vu que les analystes SEO adorent s’astiquer le manche, ils pourront le voir après avoir bu 30 cafés.

Comment j’ai découvert cette technique SEO pour être en première position Google sur n’importe quel mot clé ? En cherchant bien sûr. Je suis un crevard, je renifle par tout. Je cherche des portes d’entrées à exploiter. Je cherche des moyens d’exploiter des failles.

Comme je suis un mec sympa, je vais te passer 2 ou 3 indices.

Google autorise la soumission d’un sitemap XML. Tu peux donner des directives à Google pour aider à mieux comprendre la langue de ton site web avec l’attribut hreflang. Très peu de SEO au monde le savent, mais il est possible aussi de pinger des sitemaps XML.

Il y aussi des énormes failles sur certains sites dans les open redirect.

Maintenant, imagine que tu fais un mix de toutes ces failles. Open redirect + ping + sitemap XML + hreflang. Boom ! C’est un cocktail explosif ! C’est la porte ouverte à l’autoroute de la première position Google sur n’importe quel mot clé. Il suffit juste de savoir comment exploiter toutes ces failles en les exploitant d’une certaine façon.

J’en ai déjà trop dit. J’ai découvert cette faille SEO le 27 mars 2018. Depuis tout ce temps, j’ai longtemps hésité à la partager, mais je ne l’ai pas fait finalement. Vous imaginez pourquoi. Il s’agit d’une faille Google tellement énorme que je ne pouvais pas me permettre de la révéler au grand jour au public. Il y a beaucoup trop d’enjeux en jeu.

Puis, je me suis dit : Seb, pourquoi ne pas en faire profiter maintenant certaines personnes ? J’étais alors face à un dilemme. Comment faire pour partager cette astuce SEO de fou furieux avec uniquement quelques privilégiés ? Si je le partage avec un trop grand nombre de personnes, le plan sera cramé. Pire, le risque juridique beaucoup trop important. Je ne peux pas me permettre de prendre un tel risque.

Mais alors, comment faire ? Puis j’ai fini hier par trouvé la solution.

Aujourd’hui, je propose aux 100 premiers clients de partager ce plan BL de fou furieux. Je ne peux pas le proposer à tous mes clients. Je suis obligé d’être sélectif et intransigeant sur ce point. Je n’ai pas le choix. C’est beaucoup trop important.

A toi de voir si tu veux saisir ta chance. Si tu passes commande aujourd’hui, tu as peut être encore une chance d’être sélectionné. Sinon, tant pis pour toi.

En tout cas, cette chance ne se reproduira pas.

Mes secrets SEO

Abonnement gratuit. Zéro spam.
Désinscription en 1 clic. Vos données restent privées.

Les meilleurs articles SEO

Comment faire du SEO : l’astuce qui change tout

Comment faire du SEO ? Comment faire du SEO naturel ? Comment faire du référencement naturel sur Google ? En voilà une bonne question. Si tu lis ces lignes en ce moment même, tu te poses sûrement ce genre de questions. Je te comprends. Tes questions...