Webperf SEO , PageSpeed et Core Web Vitals : les meilleurs réglages


Tu veux augmenter la webperformance SEO de ton site internet ? Ton LCP, FID, CLS et bien plus encore ?. Tu veux savoir comment optimiser la webperf SEO ? Comment améliorer la note PageSpeed de ton site web ?

Alors, t’es au bon endroit. Tu vas apprendre ici quels sont les meilleurs réglages à appliquer pour améliorer les Core Web Vitals, la note PageSpeed et la Webperf SEO.

T’es prêt ? Alors, c’est parti mon kiki. Dans les lignes qui suivent, tu vas découvrir les secrets les mieux gardés de la galaxie pour obtenir la note PageSpeed de 100.

Oui, tu as bien lu. Grâce à mes conseils SEO, tu vas réussir à obtenir la meilleure note PageSpeed de tous les temps, la note suprême. Attention, ca envoie du pâté ici.

Les conseils SEO que je vais distiller ici et là sont tellement lourds que tu vas devoir te mettre à la muscu pour pouvoir supporter la charge.

T’es sûr que t’es prêt ? Vraiment ? Bon ok, alors suis moi.

Webperf SEO , PageSpeed et Core Web Vitals sont dans un bateau

Webperf SEO , PageSpeed et Core Web Vitals sont dans un bateau, qui tombe à l’eau ? La réponse à cette question détermine la performance de ton SEO.

Bon, maintenant fini la rigolade. On va parler concret. C’est maintenant, et c’est tout de suite.

Comment j’ai fais EXACTEMENT pour obtenir la note maximale de 100/100 avec PageSpeed Insight de Google ? A ton avis ? Indice : j’ai pas mangé de donuts.

J’ai suivi cette checklist précise.

  • Un thème WordPress léger et bien codé tu installeras : thème DIVI
  • 2 plugins WP de performances tu installeras : WP Rocket et Imagify
  • Un hébergeur performant tu choisiras : O2switch

Webperf SEO et thème WordPress

La première chose à faire pour optimiser la webperf SEO de son site internet, c’est de choisir le meilleur thème WordPress possible. Si t’es sur WordPress bien sûr. Si t’es sur un autre CMS, ben le thème WP tu t’en fous comme de l’an 40. Mais, le principe est le même.

Quand je parle du meilleur thème WordPress, je parle d’un thème qui soit léger. Par léger, j’entends le moins de JS (Javascript) et CSS possible. Pourquoi ? Parce que toutes ces librairies et styles sont lourds. Ce sont des boulets qui ont pour seul avantage de tirer vers le fond des abysses ton site web. Le JS et CSS, c’est le duo gagnant pour plomber la performance de ton site web si ce n’est pas bien géré.

Prenons un exemple concret : le slider JS. Tu sais, le bon vieux Révolution Slider, ce plugin WP qui a pour mission principale de foutre le bordel sur ton site WP. Quand t’installes Révolution Slider sur ton site WordPress, c’est comme si tu disais « allez, si j’allais manger au Mac Do tous les jours au lieu d’aller à la salle de sport ».

Le Revolution Slider ne sert strictement mais strictement à rien sur un site internet à part faire mimi tout plein au niveau du design. Pour la conversion, ca sert à rien. Un internaute, pour le convertir, il faut être simple et basique. Plus ton site est simple, plus il a de chances de convertir.

Mets toi à la place de ton client 5 minutes. Il est bombardé d’informations en permanence. Toutes ces putains de publicités lui promettent monts et merveille. Le mec est en soirée, posé tranquille sur le canapé. Il arrive sur ton site web et là, boom. Il arrive sur ton putain de slider JS. Ton slider JS met 3 secondes à charger. Pire, il provoque un ralentissement énorme de ta page web qui est train de se charger. Ton site web tout entier essaie de se débattre tant bien que mal dans cette glue JS.

Dans le pire des cas, ton prospect potentiel s’est barré car il avait pas le temps d’attendre que ton slider JS se charge. C’est con car tu tu trouvais ca joli toi. Peut être même que, faute à pas « de chance », ton site se fait hacker 3 jours plus tard car ton super plugin bien emballé était pas à jour.

Ben oui, c’est un plugin PREMIUM inclus dans un thème PREMIUM sur ThemeForest. Et comme tout plugin premium inclus dans un thème WP premium qui se respecte, il n’est pas mis à jour. Enfin, ca dépend. Parfois, le créateur du thème WP est sympa, il propose des MAJ du plugin. Mais, la plupart du temps, les vilains créateurs ne le proposent pas. Du coup, ben vu que t’as pas envie d’acheter la licence (car si tu dois acheter à chaque fois les licences pour utiliser un tool, tu t’en sors pas), ben tu l’as dans le cul lulu.

Qui dit plugin WP pas à jour, dit ouverture de failles potentielles. En gros, c’est comme si tu disais « message à tous les hackers, je fais une journée portes ouvertes à partir d’aujourd’hui pour une durée limitée. Venez nombreux, je vous attends ».

Bref, reprenons. Dans le meilleur des cas, ton prospect est courageux et patient. Il attend que son pote Michel lui serve la 2e tournée. Et là, la magie opére. Ton super slider JS apparait comme par enchantement. Il sort de son long sommeil. Merde, pas de bol, ton prospect ne comprend pas comment on fait pour naviguer sur ton site. Ben oui, il est sur mobile et ton slider JS prend toute la place. Il empêche du coup le scroll. C’est con hein.

Résultat : ton prospect potentiel s’est barré et ne reviendra plus jamais sur ton site internet car l’expérience utilisateur était nulle à chier. Mais tu peux te consoler poulet : t’as un super site web qui est tellement joli que tu pourras bientôt l’exposer dans une galerie d’art. Bon, faudra juste trouver la source de financement.

Donc, tu l’auras compris. Première chose à faire : n’installe pas cette merde. Oublie ces putains de slider JS à la con qui ne servent à absolument rien si ce n’est satisfaire l’égo des graphistes et designers. Le design, c’est beau. J’aime le design. Mais le design, ca vend pas. A part, si tu travailles dans l’univers des arts graphiques et que tu veux exposer une toile, oublie. Le seul cas de figure où tu met l’accent sur le graphique, c’est si ton site web a un portfolio. C’est tout. Le reste, c’est juste de la branlette.

La plupart du temps, ces supers thèmes WordPress qui t’en mettent plein la vue sont codés par les pieds. Ils ont un code nul à chier. Du coup, ces thèmes WordPress sont une vraie plaie pour la webperf SEO.

Donc, choisis un thème WordPress léger et bien codé pour augmenter la performance de ton site web. Tu peux choisir le thème DIVI par exemple qui propose un builder. C’est pas le builder le plus léger. Par exemple, tu as GeneratePress qui est plus léger. Mais, je préfère personnellement les fonctionnalités qui proposent. Surtout, que le thème DIVI a bien compris les enjeux de la webperformance SEO. Il propose toute une série de fonctionnalités pour améliorer le temps de chargement.

J’ai réussi à obtenir la meilleure note PageSpeed de 100 avec le thème DIVI. Donc, je suis la preuve vivante que c’est possible.

Webperf SEO et plugins de performances

Pour obtenir la meilleure note PageSpeed et améliorer son temps de chargement, il faut avoir les bons plugins WP. Il y a 2 : WP Rocket et Imagify. Ils appartiennent tous les deux d’ailleurs au même groupe.

Le plugin WP Rocket permet d’augmenter de manière significative le temps de chargement de ton site web. Comment ? En mettant en place toute une série d’actions. Il y a des réglages précis à appliquer pour tirer le meilleur de WP Rocket.

J’ai une bonne nouvelle pour toi : j’ai réalisé une vidéo gratuite où je t’explique tout. Tu as accès aux meilleurs réglages WP Rocket pour optimiser le temps de chargement de ton site. Tu dois bien sûr activer la mise en cache.

Mais, les meilleurs réglages se trouve dans la partie d’optimisation des fichiers CSS et JS. Regarde la vidéo juste en-dessous et tu comprendras tout.

Ensuite, une fois, que t’as bien tout optimisé. Le defer JS, le DNS Prefetch pour optimiser le pré-chargement etc, il y a une astuce. Cette astuce change tout au niveau de la note PageSpeed. Je t’explique tout dans la vidéo plus bas. Tu dois appliquer un réglage très précis pour les iframes YouTube si tu intègre des vidéos.

Une fois que tout est ok et que tu as appliqué les meilleurs réglages WP Rocket, alors tu passes à l’optimisation des images avec Imagify.

Sur Imagify, tu dois appliquer les meilleurs réglages possibles. Comment ? En regardant ma vidéo, je t’explique tout. Une fois que t’as tout bien configuré (par exemple, check du format webp pour les images jpeg et cie), alors tu passes à l’optimisation en masse. C’est le mode bulk si tu préfères.

Et là, boom. T’as des images hyper légères.

Ton site commence à tourner comme une horloge en front. Côté client, on est bon. Maintenant, on passe au serveur.

Webperf SEO et hébergeur performant

T’as maintenant un site WordPress dopé aux hormones. C’est bon ca. Ca commence à rocker du pâté. Mais, il te manque la pièce la plus importante. Le choix de l’hébergeur. Car tout part de là. Les workers PHP, la bande passante, le cache serveur, l’infrastructure etc. Faut que l’hébergeur de ton site envoie la sauce niveau performances. C’est comme la fibre optique. Si t’es câblé en fibre mais que t’es branché à un relais ADSL à la place d’un NRO, ca va pas le faire niveau connexion. Ben là, c’est pareil.

Donc, l’hébergement web est ici la pierre angulaire. Pour que ton site internet soit bien optimisé, il n’y a pas de secrets SEO : il faut que TOUT soit optimisé de bout en bout. Sinon, ben ca marche pas, il y a comme qui dirait une perte de paquets dans l’optimisation.

Pour l’hébergement, j’ai choisi perso O2switch. Pourquoi ? Parce que c’est un hébergeur pas cher (72 € TTC annuel) français qui propose toute une farandole de fonctionnalités, toutes plus sexy les unes que les autres : Cpanel, IpXtender, XtremCache, WPTiger etc.

Le Cpanel est simple et fonctionnel comme j’aime. Les fonctionnalités puissantes. Le support hyper réactif. Franchement, à ce prix-là, pour le rapport qualité/prix, c’est difficile de trouver mieux.

Ce que j’aime bien chez O2switch, c’est que t’as l’impression d’avoir un hébergement dédié au prix d’un mutualisé. Bref, je te laisse tester par toi-même. C’est le mieux si tu veux te faire ton propre avis.

Dans tous les cas, tu dois choisir le meilleur hébergement possible pour améliorer ta note PageSpeed et ton temps de chargement. Quand je parle d’hébergement et serveur, je parle aussi de CDN.

En parlant de CDN, oublie le CDN gratuit Cloudflare. Si tu paies et donc que tu choisis un offre payante, c’est ok. Sinon, ne choisis pas l’offre gratuite. C’est une fausse bonne idée. Mes tests sur de nombreux sites ont démontré que choisir le CDN Cloudflare (avec l’offre gratuite je précise) est contre-productif. Pourquoi ?

Parce que le temps de latence est bien trop important. Si tu as déjà un temps de latence important dans tes DNS (et que t’as pas un CDN pour les serveurs DNS), et que tu passes par un serveur de contenu qui a des serveurs à l’autre bout du monde, ca ne marche pas. C’est encore une fois du bon sens et de la logique.

Qui dit gratuit, dit que c’est toi le produit. Tu crois vraiment qu’une entreprise dont l’objectif principal est générer toujours plus de CA va allouer des ressources suffisantes en infrastructure pour une offre gratuite ? Non, bien sûr que non. Les ressources fonctionnent sous forme de quota. Ces quotas sont alloués sur le principe de la rétention. Et il n’est pas rentable d’allouer ces ressources sur l’offre gratuite.

Donc, en gros, si tu choisis le CDN gratuit Cloudflare, tu joues au poker. Si le CDN est disponible et n’est pas surchargé à l’instant T dans ta zone, alors ton site sera performant. Sinon, ben tu attendras que le réseau soit dispo une fois que toutes les offres payantes auront bouffé la bande passante. Je reste simple pour que tu comprennes l’idée, je te la fais courte.

Donc, un CDN oui, mais pas à n’importe quel prix. Tout ce que je dis se base sur les résultats de mes propres tests et expériences. Je me contre fout de ce qu’on peut lire sur des blogs « SEO ». On n’est pas là pour « on m’a dit que » ou « j’ai entendu que ». Moi, je te parle ici de concret poulet.

T’as compris ?

Voilà, maintenant tu sais tout (ou presque) pour améliorer la webperf SEO de ton site internet. Tu sais maintenant quelles sont les métrics et indicateurs les plus importants. Tu as désormais les meilleurs conseils SEO sur l’optimisation du temps de chargement de ton site web. Tu as compris quels sont les meilleurs réglages WP Rocket à faire sur son site WordPress. Tu sais exactement le plan d’actions SEO à mettre en place pour augmenter de façon significative la note PageSpeed et le temps de chargement de son site.

Formation SEO gratuite sur la Webperf SEO

Comme je suis un mec sympa, j’ai réalisé une vidéo rien que pour toi. Oui, tu as bien lu. Cette vidéo sur la WebPerf SEO dure plus de 40 minutes, et je l’ai fait spécialement pour toi. Pour te faire plaisir. C’est sympa non ?

Allez, profite bien de cette formation SEO gratuite. Si tu veux passer au niveau supérieur et que que tu veux une formation SEO en ligne plus avancée, alors tu peux me contacter pour choisir la formation en marketing digital de ton choix.

Voir aussi : les meilleures formations SEO, comment se former au référencement naturel, formation SEO SEOForMaker

Mes secrets SEO

Abonnement gratuit. Zéro spam.
Désinscription en 1 clic. Vos données restent privées.

Les meilleurs articles SEO

Comment faire du SEO : l’astuce qui change tout

Comment faire du SEO ? Comment faire du SEO naturel ? Comment faire du référencement naturel sur Google ? En voilà une bonne question. Si tu lis ces lignes en ce moment même, tu te poses sûrement ce genre de questions. Je te comprends. Tes questions...